Vermifuge chiot : à ne surtout pas négliger si vous aimez votre chien

Beaucoup de propriétaires d’animaux se demandent s’il est prudent de vermifuger son chiot. Ils craignent parfois que l’administration d’un traitement aussi radical soit néfaste pour le petit animal. Voici ce qu’il faut en penser : non seulement le vermifuge chiot est recommandé, mais il devrait être administré systématiquement. Pourquoi ?

L’intérêt du vermifuge chiot

Le vermifuge est essentiel pour une raison simple : les chiots portent des vers dès leur naissance, puisqu’ils sont transmis par la mère via le placenta ; ou par le lait lors de la tétée. Beaucoup de chiots contractent aussi des vers au contact des crottes. Et comme leur système immunitaire est un peu plus faible que celui de leurs congénères adultes, ils font plus rapidement la maladie. Par ailleurs, plusieurs vers présents dans les intestins des chiots sont des zoonoses. Elles peuvent contaminer les hommes, et en particulier les jeunes enfants qui caressent et jouent avec les chiots. Sans compter que les vers sont responsables des retards de croissance de certains chiots, ainsi que des troubles respiratoires et digestifs. Oui, le vermifuge est indispensable.

Pas le temps d’aller en pharmacie ? Acheter du vermifuge pour chiot naturel en un clic !

 Beaphar – VERMIpure, comprimés purge – chiot et petit chien (< 15kg)  Biocanina Milbetel vermifuges pour petits chiens et chiots 2 comprimés  Vetoform Spécial Vers Solution pour Chien et Chiot 50 ml  CLEMENT THEKAN VERMIFUGES MILPRAZIKAN CHIEN 0.5 – 10KG


Les vermifuges pour les chiots : pour aller plus loin

Les vétérinaires prescrivent généralement 4 types de vermifuges :

  • Le vermifuge chiot en comprimés : on peut les cacher dans la nourriture. Ils sont parfois minuscules, très appétents et faciles à mâcher. Certains comprimés sont même offerts en friandises aux chiots qu’on tente de dresser. A privilégier chez les chiots gourmands.
  • Le vermifuge chiot en liquide ou en pâte : on les ingurgite par voie orale. Elles semblent être particulièrement efficaces sur les chiots et les chatons. Quelques vermifuges de ce type sont en fait des pâtes qu’il faut diluer dans de l’eau avant d’administrer par voie orale.
  • Les injections : elles sont à privilégier chez les chiots qui refusent de se laisser nourrir (et il en existe, croyez-moi !). Le seul hic des injections réside dans le fait que leurs spectres d’actions sont limités. On les utilise pour venir à bout des vers plats ou des dirofilarioses. Or, beaucoup de vers et parasites néfastes pour les chiots n’appartiennent pas à ces 2 grandes catégories de vers.
  • Les vermifuges en pipettes : ce sont celles qu’on dépose à la surface de la peau ou de la nuque du chiot. On parle encore de vermifuge Spot On. Elles sont à la fois peu chères et faciles à administrer, même si quelques précautions s’imposent. Par exemple, lavez-vous les mains après administration, et ne lavez pas le chiot pendant les jours qui suivent la pose de la pipette.

Vermifuges chiots : où en trouver et comment l’administrer ?

Tous les produits proposés plus haut sont disponibes chez Amazon et vous pourrez vous faire livrer chez vous. Toutefois, un vétérinaire est mieux indiqué pour proposer celui qui convient en fonction de la situation de votre chiot. Le chiot doit être vermifugé toutes les 2 semaines depuis sa naissance jusqu’à ses 3 mois. Ensuite, on applique le vermifuge chiot 1 fois par mois jusqu’à ses 6 mois. Certes, la fréquence d’administration est élevée. Mais c’est le seul moyen de prévenir les maladies causées par les vers.

Dresser votre chiot dès le bas âge est le meilleur moyen de réussir. Voici quelques livres qui vous donnent des astuces simples et faciles pour dresser votre chien rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *